Immersion ayurvédique en Inde

Publié le 06/04/21.

Il y a 5 ans jour pour jour, je partais 1 mois en Inde pour m’immerger dans le monde de l’Ayurvéda. Pour cela, j’ai choisi de partir seule, dans le centre ayurvédique Greens Ayurveda au Kerala.

Avant de partir, j’avais déjà pas mal creusé le sujet de l’Ayurvéda à travers des livres et un weekend/séminaire. Après ce voyage, j’ai continué mes recherches, j’ai fais des stages et j’ai expérimenté sur moi-même. Je trouve ça passionnant. Et honnêtement, cette médecine traditionnelle est tellement complète et précise que l’on pourrait dédier une vie entière à son étude !

Dans cet article, je vous donne un court aperçu de mon immersion ayurvédique en 2016…

L’Inde, le choc culturel et climatique

Une fois arrivé à Cochin par avion, je prends un taxi direction Green Ayurvéda. J’avais tellement peur de prendre le train ou le bus seule que j’avais demandé à Greens Ayurveda de me communiquer le contact d’un taxi pour faire le trajet. Six heures de taxi plus tard (ce qui m’a coûté moins de 150€ de mémoire !), j’arrive au centre.

Avant de partir, je m’étais préparée mentalement à affronter la face pas très drôle de l’Inde : la pauvreté, la saleté, le manque d’hygiène, etc. Tout cela, j’ai pu le ressentir dès mon arrivée et pendant tous les temps de mon voyage où j’étais en dehors du centre. Par contre, comme ce centre a l’habitude de recevoir des occidentaux, j’étais dans un monde différent dès que j’étais dans l’enceinte du centre…

J’ai passé une grande partie de mon séjour au sein du centre Green Ayurveda. Malgré tout, des choses m’ont marquées car j’y ai été confrontée à plusieurs reprises : le bruit (de la circulation), l’absence du code de la route (et ils conduisent comme des fous les indiens !), les trains bondés / annulés / puants, les détritus jonchant le sol dans les rues, les cabanes délabrées servant d’habitation, les hommes qui prennent les femmes européennes pour des prostituées, les gens qui font leurs besoins et jettent leurs détritus sur la plage (ce n’était pas gênant quand ils ne mangeaient que des ingrédients bruts, mais malheureusement le plastique est entré dans les ménages et il part avec le reste dans la mer !), etc.

Bon, et je n’ai pas vu le pire, car j’étais au Kerala, l’une des parties les moins pauvres de l’Inde !

Petite remarque par rapport à la période de mon voyage : c’était loin d’être la période de l’année la meilleure pour partir au Kerala (on recommande plutôt de partir de novembre à février). J’ai assez rapidement regretté d’être partie à cette époque de l’année : il faisait une chaleur étouffante et humide (car c’est la période qui marque la fin de la saison sèche). Nous avons eu des semaines entières à 41°C à l’ombre. Ce n’était pas facile ! Même pour les résidents.

Immersion dans l’Ayurvéda

Après un entretien avec le Dr Asghar (directeur du centre) et ma médecin ayurvédique référente, j’ai reçu le planning de mon séjour. Au départ, j’étais partie pour faire un panchakarma intensif notamment pour me débarrasser de mes troubles digestifs chroniques ; finalement je me suis retrouvée à faire un panchakarma plutôt doux et à prendre des cours particuliers en parallèle, car les médecins ont jugés que j’étais en bonne santé ! (selon eux mes maux de ventre venaient plutôt de ma tête ; aujourd’hui, en 2021, j’ai toujours quelques problèmes digestifs et je suis partiellement d’accord avec cette affirmation !).

Mon planning comportait un soin le matin (par exemple un massage abhyanga), et un soin l’après-midi (par exemple snehapanam, c’est-à-dire l’utilisation d’huiles médicinales sur des zones ciblées).

A côté de ça, j’avais 4h de cours théoriques et/ou pratiques par jour (bases de l’Ayurvéda, nutrition, massages, etc.) et des plantes à prendre à certains moments de la cure.

J’ai passé 1 mois à pratiquer, penser, lire, manger, réfléchir Ayurvéda. Je me souviens encore de mes longues soirées studieuses, captivée par les livres du Dr Vasant Lad (fondateur de The Ayurvedic Institute aux Etats-Unis).

Remarque : vous voulez en savoir un peu plus sur l’ayurvéda ? J’ai rédigé deux articles à ce sujet sur mon blog : L’Ayurvéda : fondements et principes et La nutrition et la digestion en Ayurvéda.

La cuisine indienne ayurvédique

Avec ce voyage en Inde, j’ai découvert la délicieuse cuisine indienne ayurvédique. La cuisinière de Greens Ayurveda nous faisait chaque jour des merveilles ! Le petit plus : les repas étaient adaptés à nous occidentaux qui n’avons pas l’habitude de manger très épicé. Du coup, la nourriture était assaisonnée avec des épices douces. C’était riche en saveurs mais pas piquant !

Mes recettes favorites ? Je dirais les idlis et les dosas. Ce sont mes deux grandes découvertes, mes chouchous. Les idlis sont des petits pains vapeur et les dosas sont des sortes de crêpes. Ces deux recettes ont la particularité d’utiliser des grains entiers (riz, lentilles) trempés, broyés puis fermentés, et non des farines et de la poudre à lever…

Bien sûr, il y avait tellement d’autres plats succulents : dhals et soupes en tous genres, palak paneer (miam !), riz basmati aux épices, chapatis, légumes locaux sautés aux épices, chutneys (sauces), dosas massala (dosas fourrés au curry de pomme de terre), fruits exotiques mûres à point, currys de légumes à la coco, upma, appam (sortes de crêpes), etc.

Je vous ai mis ci-dessous quelques photos de plats, mais je m’excuse d’avance pour la qualité plutôt médiocre de celles-ci. Je ne pensais pas que je les publierais un jour… !

Depuis mon voyage en Inde, j’ai du mal à trouver des bons restaurants indiens. Je suis devenue difficile haha. Le seul que je connais et que j’adore en France se situe à Lyon : le Bollywood Tandoor (rue de Marseille, Lyon 7). Malheureusement, il est un peu trop loin pour moi maintenant que j’ai déménagé.

Suite à ce voyage, j’ai mis au point une recette de idlis avec des ingrédients que l’on trouvent facilement chez nous : idlis au riz long et aux lentilles corail.

L’Ayurvéda, un mode de vie

L’ayurvéda est une médecine individualisée. Il est intéressant d’en connaître les grands principes pour adapter son hygiène de vie. Cette médecine donne des clés de lecture pour adapter son alimentation, son activité physique, son heure de coucher/lever, sa gestion des émotions, etc.

Depuis 2015, année où j’ai découvert l’Ayurvéda, cette médecine ancestrale ne m’a jamais vraiment quittée. Même si je n’applique pas tous les principes à 100% (car tout n’est pas facile à mettre en pratique dans notre monde occidental), je garde cette sagesse en mémoire comme toile de fond.

L’Ayurvéda est aussi mon garde fou. Quand je vois des nouvelles tendances/régimes apparaître (parfois dangereux pour la santé), je me remémore les grands principes de l’Ayurvéda.

L’Ayurvéda et la naturopathie

Certains concepts et méthodes que j’ai appris en ayurvéda sont parfois contradictoires de ce que l’on m’a enseigné en naturopathie (par exemple : le fait de manger cru ou cuit). Je me posais beaucoup de question, je me faisais des nœuds au cerveau ! haha.

Aujourd’hui, j’ai pris du recul, j’ai lâché prise. J’essaie de comprendre pourquoi ces contradictions existent et je me pose la question de ce qui est le plus adapté ici et maintenant. Et le plus important : j’écoute mon corps au lieu de lui imposer des choses parce que mon mental (mes connaissances) l’a décrété !

Je garde un souvenir palpitant, intense et surprenant de ce voyage en Inde. J’ai aussi fait de très belles rencontres avec des gens du monde entier. Nos longues discussions m’ont fait énormément grandir.

Voilà, c’est la fin. J’espère que cet article vous a plu ! Vous pouvez me laisser vos questions en commentaires si vous en avez.

Je vous souhaite une belle journée et à bientôt pour de nouvelles recettes ou articles !

Estelle.


6 commentaires sur « Immersion ayurvédique en Inde »

  1. j’écoute mon corps au lieu de lui imposer des choses parce que mon mental (mes connaissances) l’a décrété !

    oui c’est exactement ça
    j’essaie… pas toujours évident

    merci

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :