Falafels au four

Cette recette de falafels est un peu différente de la recette originale : en effet, ces délicieuses boulettes aux pois chiches sont traditionnellement frites dans l’huile. Ici, point de friture (c’est l’un des modes de cuisson les plus mauvais pour la santé, avec la cuisson au barbecue), elles sont cuites au four avec juste un peu d’huile d’olive. Ces falafels sont donc beaucoup moins lourds pour la digestion, plus rapides et plus faciles à réaliser à la maison, et toujours délicieux !

Pour une recette encore plus facile à digérer (certaines personnes digèrent mal les pois chiches), je vous conseille de faire germer vos pois chiches 3 ou 4 jours. Et dans tous les cas, il faut les tremper à minima 12h (ou toute une nuit), et même 24h si possible (1).

Temps de préparation : 20 min

Temps de trempage : 24h (ou 3-4 jours de germination)

Temps de cuisson : 45 min environ

Matériel spécifique : un robot-mixeur (ou un blender avec un poussoir)

Ingrédients (pour 25 à 30 falafels) :
  • 200 g de pois chiches secs, trempés ou germés
  • 30 g (2 bonnes càs) de farine de pois chiches
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 petit oignon (ou ½ gros, soit env. 70 g), coupé en morceaux
  • 20 g (2 càs 1/2) d’huile d’olive
  • 5 g (1 cc) de sel fin
  • 6 g (2 cc) de graines de cumin en poudre
  • 5 g (2 cc) de graines de coriandre en poudre
  • ½ bouquet (ou 50 g) de persil plat ciselé (tiges tendres inclues)
  • ½ bouquet (ou 30 g) de coriandre fraîche, coupé en morceaux (tiges inclues) – ou à défaut, le reste du bouquet de persil.
Ingrédients pour la sauce :
  • 40 g (2 càs environ) de tahin (= purée de sésame blanc)
  • 2 càs d’herbes fraîches finement ciselées (feuilles de coriandre, ciboulette, menthe et/ou persil plat)
  • le jus d’ ½ citron (environ 20 g (ou ml))
  • eau (50 ml environ pour une sauce fluide mais pas trop liquide ; adapter la quantité selon la texture désirée)
  • Facultatif : une pointe de miel liquide (pour casser l’amertume du tahin)
Préparation :
  1. Rincer les pois chiches (trempés ou germés), les égoutter soigneusement et les mettre dans le bol du mixeur. Ajouter le reste des ingrédients.
  2. Mixer jusqu’à obtenir une pâte avec du grain (il faut que la pâte s’agglomère bien pour pouvoir former des boules mais qu’il reste quelques morceaux de pois chiches pour que la texture après cuisson soit meilleure).
  3. Préchauffer le four à 180°C en convection naturelle (ou 170°C chaleur tournante). Former des boulettes à la main. Les déposer dans un plat en verre huilé légèrement à l’huile d’olive (2).
  4. Enfourner à mi-hauteur pendant environ 45 minutes (ou 35 minutes à chaleur tournante). Ajouter quelques minutes en fin de cuisson si nécessaire (les falafels doivent être dorés, plus ou moins selon votre goût).
  5. Préparer la sauce pendant la cuisson : à l’aide d’une petite cuillère, dans un petit contenant, délayer le tahin en ajoutant le jus de citron puis l’eau petit à petit. C’est important d’ajouter le liquide progressivement pour que le tahin ne « caille » pas et ainsi obtenir une crème lisse. Arrêter d’ajouter de l’eau quand la consistance voulue est obtenue. Ajouter les herbes fraîches ciselées puis mélanger.

Ces falafels sont merveilleux tout juste sortis du four, arrosés d’un bon filet de sauce au sésame et accompagnés d’une salade de crudités et/ou d’une poêlée de légumes.

Variantes :

  • Remplacer la farine de pois chiches par de la farine de petit épeautre (ou de blé) ou de la farine de riz complet (sans gluten).
  • Remplacer le tahin par de la purée de sésame ½ complet.
Notes :

(1) Pour faire germer les pois chiches : les tremper 24h, les rincer, puis les laisser germer 3 – 4 jours, en les rinçant toutes les 12h. Ils sont utilisables pour la recette à n’importe quelle étape de la germination, donc il est possible de changer d’avis et de raccourcir (ou de ne pas faire) la germination !

Pour une version sans germination : tremper les pois chiches 24h pour qu’ils se réhydratent (ou toute une nuit à minima)

(2) Vous pouvez aussi utiliser la plaque du four pour la cuisson mais dans ce cas, retournez les falafels à mi-cuisson pour éviter qu’ils ne brunissent trop dessous (car ils cuisent beaucoup plus rapidement au niveau de la partie au contact avec le métal).


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :